AUJOURD'HUI
46
SEMAINE DERNIERE
1986
PAGES VUES
129385
TOTAL VISITES
107232

Burundi – Anniversaire : Célébration du 54ème anniversaire de l’indépendance du Burundi dans les provinces

Bujumbura, 3 juillet 2016 : Le 54ème anniversaire de l’indépendance du Burundi a été célébré vendredi le 1er juillet 206 dans toutes les provinces du pays, sous le thème « Mobilisons-nous, renforçons et veillons sur notre indépendance en l’étayant par de bonnes oeuvres ainsi qu’une cohésion sociale indéfectible ». Les cérémonies se sont déroulées dans chaque commune du pays.

En province Mwaro (centre-ouest du Burundi), Elles se sont déroulées au stade Kigutu se trouvant au chef-lieu de la province et ont débuté à 11h 15 par le dépôt des gerbes de fleurs au monument de l’unité, suivi pas un long défilé auquel ont participé "les Burikukiye"(ceux qui sont nés le 1er juillet 1962), les bashingantahe traditionnellement investis, diverses associations et le personnel tant du secteur public que privé, les élèves des Ecoles fondamentales et des lycées communaux de la commune Kayokwe, les rabatteurs, les conducteurs des taxis vélos et motos du chef-lieu de la province Mwaro. Les policiers et les militaires de la Brigade Mwaro ont également agrémenté la fête.

Le mot de circonstance a été prononcé par le gouverneur de la province M. Jean Marie Nyakarerwa qui s’est joint à la population de Kayokwe au cours de cette journée. Il leur a délivré textuellement le discours que le président de la République a adressé à la nation la veille de la célébration de la fête d’indépendance. Il a profité de cette occasion pour primer les personnes qui se sont distinguées dans le maintien de la paix et la sécurité, le développement agricole et dans la promotion de la santé. Il s’agit du commandant de la Brigade d’artillerie de Mwaro, du commissaire provincial de la police, du président de l’association pour la promotion de la semence au Burundi (COPROSEB-Nyunganira) pour avoir multiplié et disponibilisé les semences tout en créant des emplois et au médecin provincial pour la participation active du personnel de la santé au bien-être de la population de Mwaro.

A Cankuzo (est), les délégations provinciales s’étaient rendues dans les communes pour s’associer à la population. En commune de Cankuzo où les festivités étaient rehaussées par la présence du Gouverneur de la Province de Cankuzo, M. Désiré Njiji, les festivités ont débuté par une messe d’action de grâce qui a été lue en l’Eglise Catholique de Cankuzo suivie par le dépôt de gerbes de fleurs au monument de l’Indépendance érigé au chef-lieu de la Province de Cankuzo. Le moment fort a été celui de la lecture du message que le Président de la République par Désiré Njiji, Gouverneur de la Province de Cankuzo, qui a invité la population de Cankuzo à s’atteler beaucoup plus aux travaux de développement, à la lutte contre les boissons prohibées, à la protection de l’environnement par la lutte contre les feux de brousse, afin de faire face aux changements climatiques.

A Kayanza (nord), la célébration a été marquée par le dépôt de gerbes des fleurs à la place de l’indépendance par les responsables provinciaux des divers secteurs de la province, a-t-on constaté sur place. Le gouverneur de la province Kayanza M. Anicet Ndayizeye, a lu intégralement le discours à la nation du président de la république et a profité de cette occasion pour inviter la population à profiter de la paix et de la sécurité qui règnent pour vaquer aux activités de développement, et à rester sereine pour lutter contre tous ceux qui veulent perturber la sécurité, en renforçant les comités mixtes de sécurité.

A Bubanza (nord-ouest du Burundi), les festivités marquant la célébration du 54ème anniversaire de l’indépendance ont débuté par des prières à Dieu, lui demandant d’écarter tout ce qui peut perturber la paix et la sécurité. Dans son allocution, l’administrateur de la commune Bubanza, François Kazoviyo, a lancé un
appel aux habitants de sa commune à toujours mettre en avant le patriotisme et la solidarité dans le but de sauvegarder l’indépendance du pays. Selon lui, malgré l’indépendance, certains défis restent visibles comme la production insuffisante, la pression démographique, la mauvaise gouvernance, le chômage et la pauvreté.
L’administrateur Kazoviyo leur a demandé de s’adonner aux travaux de développement communautaire, à la construction des infrastructures publiques et à la protection de l’environnement.

A Bujumbura (ouest), le 54ème anniversaire de l’indépendance nationale a été célébré dans toutes les communes. En commune Mugongo- Manga, elles ont débuté par une messe à l’église sainte Aloys d’Ijenda, suivie par un long défilé auquel ont participé des militaires et des policiers. Le gouverneur de Bujumbura, Mme Nadine Gacuti a indiqué dans son discours que cette date devrait être pour chaque citoyen une occasion de faire une introspection de sa contribution pour la sauvegarde des acquis de l’indépendance, elle a parlé des méfaits de la colonisation entre autres les différentes violations des droits de la personne humaine, de la bravoure du héros de l’indépendance du Burundi, le prince Louis Rwagasore. Elle a demandé à tout un chacun de suivre le modèle du héros national et sauvegarder son héritage pour le développement du pays. Mme Gacuti a précisé que depuis l’indépendance beaucoup de réalisations ont été enregistrées et que désormais chaque commune aura à montrer ses réalisations notamment les constructions des infrastructures
sociales.

A Rumonge (sud-ouest), Le discours de circonstance a été prononcé par le gouverneur de Rumonge. Il a été suivi par la présentation de réalisations effectuées dans la province de Rumonge par le même gouverneur. La célébration de cet anniversaire intervient une année après la création de cette province beaucoup de réalisations, principalement dans les domaines social, sanitaire et du développement ont été faites. Dans le domaine de la santé, deux centres de santé ouvriront leurs portes dans moins de deux semaines. Deux autres centres de santé sont en cours d’agrandissement et pourront commencer leurs activités dans une période de 30 jours. Un autre ouvrira ses portes avant la fin de l’année 2016. Dans le
domaine du développement, des travaux d’agrandissement du site des eaux thermales de Mugara sont en cours et seront terminés dans un délai de 2 mois. Une radio communautaire, la radio IZERE FM, va également émettre depuis ce mois de juillet 2016, sur la fréquence de 97.1. Elle sera suivie d’une chaine de
télévision dans une période de 6 mois. Dans le domaine de l’éducation, deux écoles fondamentales sont en cours de construction et seront prêtes dès la prochaine rentrée scolaire (2016-2017) dans la commune Muhuta. Rumonge a également bénéficié d’une école moderne construite à la colline de Busebwa en commune Rumonge. Dans la commune Bugarama et zone Bugarama, les bureaux de la zone sont en cours
de construction et pourront ouvrir très prochainement. Quant aux projets en cours de préparation une maternité moderne sera bientôt construite au chef-lieu de la province ainsi que le projet d’adduction en eau potable, a-t-on appris des discours prononcés.
A Rutana (sud-est), la fête du 54ème anniversaire de l’indépendance a connu une participation massive, a-t-on constaté sur place. Le gouverneur a fait savoir que n’eût été l’unité des Burundais, cette indépendance n’aurait pas été acquise étant donné que c’est sur cette valeur que le Prince Louis Rwagasore s’est appuyé pour mobiliser la population. Pour cela il a demandé a toute la population de rester unie et
solidaire pour que cette indépendance si chèrement acquise ne se perde pas.
A Bururi (sud-ouest), le gouverneur de la province M. Christian Nkurunziza, qui a lu le discours à la nation du président de la République, a demandé à la population de rester unie et s’atteler aux travaux de développement. Les cérémonies marquant cette journée, qui avaient commencé par le dépôt de gerbes de fleurs au monument de l’Indépendance situé au chef-lieu de la province, ont été clôturées par un match de
football qui a opposé les équipes du flambeau du sud de Kiremba à celle de Bururi, dont le coup d’envoi a été donné par le gouverneur de la province.

A Muyinga (nord-est), les cérémonies ont commencé par une messe à la cathédrale notre Dame de Lourde. Dans son allocution, la gouverneure de la province Muyinga, Mme Aline Manirabarusha, est revenue in extenso sur le discours que le chef de l’Etat avait adressé à la nation la veille. Elle a appelé les administrateurs communaux et les parents à encadrer utilement les jeunes en vacance en organisant des jeux divers et des camps de travail. S’agissant du développement, elle a annoncé la reconstruction de la tribune (aile ouest du stade de Muyinga), en vue de se préparer à la mise en place du tapis synthétique à ce stade, un projet qui, selon elle engloutira plusieurs milliards de francs burundais. Elle a ainsi tendu la main à tous les ménages de la province de Muyinga en leur demandant une contribution de 500 francs pour la reconstruction de l’aile secondaire dudit stade.

A Gitega (centre), les festivités ont débuté dans la commune de Gitega par le dépôt des gerbes de fleurs au monument du héros de l’indépendance nationale, le Prince Louis Rwagasore par le gouverneur de Gitega qui présidait les cérémonies, en compagnie de l’administrateur de cette commune, M. Valentin Nahimana, et des autorités militaires et policières. Le gouverneur de la province de Gitega a retransmis le message que le président de la République a adressé au peuple burundais à l’occasion du 54ème anniversaire de l’Indépendance du pays. Le peuple burundais a été convié, à travers ce message, à sauvegarder les acquis de l’Indépendance nationale, et à éviter tout ce qui tenterait de les entrainer au néo-colonialisme.

A Ruyigi (est), les cérémonies ont débuté par une messe en la Cathédrale des Martyrs de l’Uganda, suivie par un défilé au stade de Ruyigi. Le gouverneur de la province Ruyigi, Abdallah Hassan, a prononcé le discours du président de la République à l’occasion de la célébration du 54ème anniversaire de l’Indépendance. Il a annoncé que parmi les 300 nouveaux projets qui seront réalisés dans le pays de juillet à
octobre, 20 seront en province Ruyigi. Ces projets concernent notamment la construction des infrastructures scolaires, de tourisme, des bâtiments administratifs, des ponts et des hôpitaux. Selon ce discours, les projets de développement, tels qu’énoncés dans la vision 2025 continuent d’être exécutés par le Gouvernement qui
demande aux jeunes de se rassembler dans des associations pour être appuyés et de ne pas prêter oreille à ceux qui les trompent. Avant de terminer son allocution, Abdallah Hassan a fait savoir que toutes les clauses et recommandations renfermées dans le discours du président de la République seront suivies à la lettre par la province, promettant que la population de Ruyigi sera traitée de façon équitable, et que l’injustice sera combattue.

A Makamba (sud), les cérémonies ont débuté par une messe qui a été célébrée à la paroisse Makamba, a-t-on constaté sur place. Dans son homélie, l’abbé Térence Ntitangirageza a indiqué que les Burundais ont besoin du respect mutuel et de l’amour envers autrui pour sauvegarder l’indépendance acquise il y a 54 ans. Il a demandé à la population d’être tolérante pour édifier un Etat de droit dans la droiture de Dieu. De cette manière, chaque burundais pourra vivre en toute tranquillité. Le gouverneur de Makamba, M. Gad Niyukuri est revenu sur le message à la nation adressé par le chef de l’Etat le jeudi 30 juin 2016. Il a demandé à la population de sauvegarder l’indépendance en s’attelant aux travaux de développement et en
évitant tout ce qui peut perturber la paix et la sécurité dans leurs localités, et en dénonçant tout fauteur de troubles.

abp

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves