AUJOURD'HUI
1
SEMAINE DERNIERE
2326
PAGES VUES
175731
TOTAL VISITES
138428

L’efficacité de l’aide et le renforcement de l’Etat est une préoccupation mondiale

Bujumbura, 23 juin 2016 (DWG) : Le Réseau Femmes et Paix a organisé ce mercredi 22 juin , un atelier de plaidoyer pour une participation efficace des organisations de la société civile réunies dans la plateforme nationale pour la consolidation de la paix et le renforcement de l’Etat dans toutes les phases de domestication nationale des objectifs de développement durable (ODD).

Madame Emmanuela Nzoyihaya qui a procédé à l’ouverture de l’atelier a précisé que, du quatrième Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide, qui s’est tenu à Busan en décembre 2012, est sorti le New Deal pour l’engagement dans les Etats fragiles. Le New Deal, a t- elle dit, aide à mettre en pratique les principes du Partenariat de Busan pour une coopération efficace au service du développement dans les Etats fragiles.

Après une période initiale couvrant 2012-2015, la 5è réunion globale du Dialogue international tenue à Stockholm le 05 avril 2016 a décidé de reconduire le mandat du Dialogue international pour les 5 prochaines années. Parallèlement, un nouvel agenda mondial pour le développement a proposé 17 objectifs de développement durable dont certains, surtout l’ODD16, ont des liens avec les objectifs du New Deal. De là est venu l’intérêt thématique de la plateforme des OSC qui voudrait s’inscrire dans un partenariat national de domestication des ODD en général et del’ODD16 en particulier.

Madame Nzoyihaya a en outre fait savoir que, depuis avril 2012, le Réseau Femmes et Paix (RFP) joue le rôle de point focal national de la société civile en ce qui concerne le New Deal. A ce titre, il participe au CSPPS (civil society plateform for peacebuilding and statebuilding), une plateforme mondiale des OSC qui suivent le dialogue international pour la consolidation de la paix et le renforcement de l’Etat.

Cette plateforme d’OSC voudrait plaider pour un plan national inclusif d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi –évaluation des ODD en général et de l’ODD 16 en particulier au Burundi.

Le Secrétaire Permanent du Comité National de Coordination des Aides (CNCA) a indiqué que les organisations de la société civile ont été unanimes pour conclure que l’efficacité de l’aide et le renforcement de l’Etat est une préoccupation mondiale. Il s’est réjouit du fait que les OSC aient pensé à associer les organes de l’Etat dont le CNCA dans l’organisation de l’atelier.

Depuis le sommet du millénaire qui a eu lieu en 2000 et qui a mis en place les objectifs du millénaire, plusieurs ONG ont penché la balance sur l’efficacité de l’aide au Gouvernement. Depuis lors le Burundi chemine avec les autres pays et le G7+ pour le renforcement de l, Etat.

Le Secrétaire Permanent précise que l’ODD 16 ambitionne de promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable , assurer la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces ,responsables et ouvertes à tous, ajoutant que sa mise en œuvre, l’inclusivité , la responsabilité ne seront atteintes sans la mise en œuvre des plans d’action par les OSC,

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves