AUJOURD'HUI
361
SEMAINE DERNIERE
2375
PAGES VUES
297446
TOTAL VISITES
292186

Burundi- Séminaire : La bonne main de Dieu

Ngozi, 30 déc. 14 (DWG) : La matinée de la cinquième journée de la semaine d’action de grâce organisée par le couple présidentiel a été marquée par les enseignements à l’égard des leaders. Le message trouvé dans le livre de Lévitique chapitre 26 les versets 6-7 souligne les bénédictions envers le pays. Le silence a été défini selon le prédicateur du jour Dr Daniel Baïlon Bangongo comme étant le signal de restauration de la paix, celle-ci rend l’âme calme. C’est aussi le règne du grand bruit divin sur le reste de petits bruits. L’auditoire a pris le temps de prier pour prier pour la paix, il a aussi remercié le Dieu tout puissant de la paix au pays. Les séminaristes ont tous ensemble imploré Dieu pour la multiplication de la paix à travers toute la nation.

Le Président de la République a rappelé les huit choses importantes pour celui/celle qui prie. On pourra citer entre autres, la bonne précision dans la prière pour s’attendre à une réponse divine aussi précise qui arrive à l’heure que Dieu seul jugera opportun. Durant la croisade de l’après-midi, Dr Daniel Bailon Bangongo a enseigné sur la bonne main de Dieu qui intervient pour résoudre les problèmes, ainsi Néhémie ayant la bonne main de l’Eternel (Néhémie 2 :18 et Esdras 7 :6b), la bonne main qui agit lors de situation confuse donne la réponse qu’attendait le serviteur de Dieu. Il a prédit que la bonne main de Dieu est sur le Burundi pour que la reconstruction du pays se poursuive. Selon le Prédicateur, "lors que la bonne main de l’Eternel est sur quelqu’un, il a la faveur de Dieu. La bonne main de l’Eternel va épargner le Burundi des ennemis". Il a prié le bon Dieu pour qu’il garde sa bonne main sur le pays.

Le Président de la République a poursuivi son témoignage. Selon lui, "en 1995, il a décidé de prendre le chemin de la rébellion, une vie qui n’a pas du tout facile". Nkurunziza garde de mauvais souvenirs, notamment . Il a vécu les moments vécu de pire douleurs. Il a, à maintes reprises assisté à la mort de ses compagnons de lutte, qui succombaient un à un, jour après jour par la faim, les maladies, les rivières, les blessures, une scène qui a duré dix ans environs. A Makamba, par exemple, Nkurunziza se souvient d’avoir passé quatre mois dans une étendue d’eau, autour de lui, des crocodiles faisaient de navettes. « L’Eternel Dieu si tu me sauves des dangers autour de moi, et que tu me permets de retrouver mes amis, ma mère, mon épouse, je te remercierais, je te rendrais gloire et témoignage » avait-il prié.

Retour
Discours: President et autres

Discours prononcée par S.E Pierre Nkurunziza, Président de la République du Burundi et Commandant Suprême des FDS burundaises à l’occasion de la 7ème Conférence Panafricaine des Associations des Policiers Chrétiens, édition 2017

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves