AUJOURD'HUI
267
SEMAINE DERNIERE
2094
PAGES VUES
128344
TOTAL VISITES
106256

Semaine santé mère-enfant pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant

Bujumbura, 20 juin 2016 : Le ministère de la Santé publique et de la Lutte contre le Sida, par le biais du Programme élargi de vaccination (PEV) et le Programme national intégré de l’alimentation et de nutrition (PRONIANUT), organise du 20 au 23 courant la 1ère édition de la semaine santé mère-enfant dans toutes les provinces du pays, a annoncé samedi le 18 juin le directeur adjoint du PEV, Dr Isaac Matene, au cours d’un atelier-média.

Le lancement de cette activité d’envergure nationale a lieu ce lundi 20 juin en commune Musigati de la province Bubanza (nord-ouest) sous le thème « Ensemble pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant », a-t-on indiqué.

D’après le Dr Matene, le paquet d’activités prévues pour cette semaine est entre autres le rattrapage des enfants de 18 à 23 mois non encore vaccinés au VAR2, c’est-à-dire le vaccin anti-rougeoleux et DTC4 (la 4ème dose contre le tétanos), l’administration de la vitamine A aux enfants de 6 à 59 mois, le déparasitage à l’albendazole aux enfants de 1 à 14 ans, le déparasitage à l’albendazole pour les femmes enceintes (2ème et 3ème trimestre de grossesse), le déparasitage au praziquantel aux enfants de 5 à 14 ans dans les provinces endémiques de la bilharziose, la sensibilisation sur l’importance du lavage des mains à l’eau propre et au savon, et la collecte du sang pour répondre aux besoins de sang de plus en plus grand dans les structures de soins.

Le directeur adjoint du PRONIANUT, le Dr Déo Habonimana, a signifié que la vitamine A est capitale pour la vision de l’enfant et que sa carence est une des premières causes de la cécité. La vitamine A favorise la croissance et le développement harmonieux de l’enfant, protège l’organisme contre les infections, et renforce le système immunitaire de l’organisme. Elle joue également le rôle de maintien et de constitution des tissus tels que les tissus conjonctifs et de la cornée de l’oeil. La vitamine A ou rétinol est une substance liposoluble qui ne peut être produite par l’organisme humain, selon le Dr Habonimana, spécialiste dans la nutrition, tout en précisant que la vitamine A est d’origine animale et végétale.

En province Mwaro (centre-ouest du Burundi), la campagne de vaccination prévue du 20 au 24 juin 2016 a timidement débuté ce lundi dans les sites Semaine santé mère-enfant (SSME) comme prévu, a-t-on constaté ce matin dans les sites visités.

Un petit nombre d’enfants et de femmes enceintes s’étaient présentés pour recevoir les doses recommandées. Au centre de santé (CDS) de Gisozi, six enfants s’étaient présentés à 9 heures, pas de femmes. Au centre de santé de la Croix-Rouge du chef-lieu de la province, cinq enfants et trois femmes étaient reçus à 10 heures 15 minutes. Au CDS de Mutumba, il y avait 12 enfants et cinq femmes à 10 heures et demi, tandis qu’au CDS de Nyakararo, 11 enfants et deux femmes s’étaient présentés pour recevoir les doses prévues.

Les agents vaccinateurs contactés par l’ABP aux sites de vaccination s’accordent à dire qu’à chaque début de la vaccination, les bénéficiaires des doses sont attendus dans l’après-midi et dans les derniers jours de la campagne. Cela est dû en grande partie au fait que dans l’avant-midi, les parents s’occupent des travaux
champêtres, pendant que d’autres se sont déjà mis en tête qu’il faut se présenter dans les derniers jours de la campagne, ont-ils ajouté, signant pourtant qu’ils ont appris que malgré cette faible affluence, les chefs de colline étaient, dès le matin, en train de mobiliser les parents pour qu’ils mènent les enfants à la vaccination.

Selon les médecins chefs des districts de Fota et Kibumbu, les contraintes qui font que les taux de couverture vaccinale restent bas par rapport aux objectifs fixés sont notamment le fait que certains parents viennent faire vacciner leurs enfants au dernier jour, les chefs de colline qui restent sur les sites au lieu de travailler dans la communauté, les routes impraticables en période de pluies et le chevauchement avec d’autres activités comme la cueillette du thé.

Il est à signaler que lors de la mobilisation provinciale mercredi dernier, le médecin provincial, le Dr Nicolas Nitunga, avait demandé à tout un chacun, surtout les personnes impliquées dans la vaccination au cours de cette SSME, à s’approprier de cette activité pour qu’elle soit une réussite.

abp

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves