AUJOURD'HUI
46
SEMAINE DERNIERE
1986
PAGES VUES
129385
TOTAL VISITES
107232

Vingt neuf mille tonnes d’engrais chimiques commandés pour les saisons culturales 2016 A et B

Bujumbura, 18 juin 2016 : Les saisons culturales 2016 A et B ont été caractérisées par une grande augmentation de la commande des engrais chimiques par les agriculteurs, passant de 19.804,98 T en 2015 à 29.185 T en 2016, soit environ 10.000 T de plus, a annoncé vendredi le 17 juin 2016 le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Déo Guide Rurema, au cours d’un point de presse.

Ces résultats prouvent que les ménages burundais ont déjà compris l’importance du Programme national de subvention des engrais au Burundi (PNSEB) dans l’augmentation des productions agricoles, a indiqué le ministre Rurema, ajoutant qu’à côté de ces engrais, 4.782,2T de dolomie (chaux) ont été commandées et produites localement pour corriger l’acidité des sols.

Le ministre en charge de l’Agriculture a informé que les engrais ont été importés et mis à la disposition de la population qui les a commandés au bon moment, sauf quelques quantités supplémentaires qui ont été commandées tardivement par des agriculteurs ayant demandé des prolongations de payement des avances. Il a signalé quelques cas de vol des engrais par des distributeurs survenus dans les provinces Bubanza et Cibitoke.

La meilleure qualité des engrais distribués s’est déjà manifestée au niveau des champs car, selon les données de l’ISABU, malgré le retard des pluies qui a dérouté certains agriculteurs, les récoltes ont été bonnes partout dans le pays, a signalé le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage. Les hangars de stockage communautaire sont remplis de récolte, en plus du haricot étalé encore tout au long des enclos des ménages qui ont bénéficié des engrais subventionnés.

Le ministre Rurema a fait savoir que bien que le bilan des saisons A et B a été positif, des commerçants mal intentionnés ont importé de l’engrais en utilisant de faux documents d’autorisation d’importation au moment où d’autres ont racheté les engrais subventionnés pour les revendre plus cher. Pour décourager ce mauvais comportement, les ministères en charge de l’Agriculture et de la Bonne gouvernance ont procédé à la saisie de ces engrais obtenus frauduleusement et les ont remis à la commission nationale chargée de la vente des biens de l’Etat.

Au cours de ce point de presse, le ministre de l’Agriculture et de l’Elevage a annoncé que le processus d’acquisition des engrais chimiques pour les saisons culturales 2017 A et B sont en cours. Une partie de ces engrais est déjà arrivée dans certaines provinces comme Ruyigi, Cankuzo et Muyinga. Les engrais destinés aux autres provinces sont en cours de route, a-t-il précisé.

Avec cet état d’avancement, le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage tranquillise et encourage les agriculteurs à continuer à faire des commandes des engrais car, a-t-il affirmé, la politique de subventionner les engrais et la dolomie continue avec cette innovation de faire arriver les engrais bien avant le semis.

abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves