AUJOURD'HUI
126
SEMAINE DERNIERE
2061
PAGES VUES
129163
TOTAL VISITES
107052

Audiences à la 1ère vice-présidence de la République de trois agences de l’ONU et de l’ambassadeur d’Egypte au Burundi

BUJUMBURA, 9 juin 2016 : Le premier vice-président de la République du Burundi, M. Gaston Sindimwo a reçu en audience, ce jeudi 9 juin 2016, une délégation de trois agences des Nations unies, à savoir l’Office du Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, l’UNFPA et l’UNESCO pour s’entretenir sur un projet commun de sensibilisation des jeunes en droits de l’homme, à la culture de la paix et la concorde nationale, avant de recevoir l’ambassadeur d’Egypte au Burundi.

A la fin de l’audience, M. Robert Kotchini, chef du monitoring, analyse et rapportage à l’Office du Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, a, au nom de ladite délégation, indiqué que l’entretien portait sur un projet commun d’organiser, avec les représentants des associations des jeunes, une retraite pour préparer une foire des droits de l’homme et de la paix. L’objectif de ce projet est de discuter avec les jeunes pour mieux les comprendre et s’assurer qu’ils présentent mieux leurs problèmes, notamment ceux liés à l’emploi, a ajouté M. Kotchini.

Ces jeunes étant les acteurs de la situation actuelle mais aussi des victimes, le but pour ces agences est de favoriser l’interaction de ces jeunes avec l’administration et les différents partis politiques dans le respect de leurs mandats respectifs.
Le chef du monitoring, analyse et rapportage à l’Office du Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme a signalé que le 1er vice-président de la République a bien accueilli cette initiative et a promis que ses services vont se mettre à la disposition de ces agences afin de les appuyer au maximum.

Le maire de la ville de Bujumbura, qui était présent à cette audience, a lui aussi bien accueilli ce projet. Ils se sont tous convenus de travailler en synergie pour bien mener ce projet que le 1er vice président souhaite qu’il soit terminé le 1er juillet 2016.
Le premier vice-président de la République du Burundi a ensuite reçu en audience l’ambassadeur d’Egypte au Burundi pour s’entretenir sur des projets du gouvernement burundais que son pays peut appuyer.

D’après M. Serge Njebarikanuye, conseiller au bureau presse et communication à la première vice-présidence, ils ont ciblé le domaine de la Justice. Pour que cette justice soit juste, les magistrats doivent recevoir des facilitations liées à leur travail, surtout dans les déplacements pour se rendre sur terrain et en équipement, ont-ils estimé.
Les deux personnalités ont aussi évoqué la question de la source du Nil qui est d’une importance capitale pour l’Egypte car, a dit l’ambassadeur d’Egypte au Burundi, sans le Nil, il n’y aurait pas d’Egypte. Il faut alors que l’Egypte manifeste cette importance du Nil qui prend source au Burundi en l’entretenant notamment par un reboisement le long de cette source, a-t-on noté.

Abp info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves