AUJOURD'HUI
21
SEMAINE DERNIERE
2748
PAGES VUES
172031
TOTAL VISITES
136803

Burundi/CENI : 87,97% personnes enrôlées pour les élections de 2015

Source:Agence Burundaise de Presse

Bujumbura, 23 décembre 2014 : La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a évalué lundi 22 déc, à Bujumbura, avec les parties prenantes, les résultats provisoires de l’opération d’enrôlement pour le processus électoral de 2015, en vue d’analyser ensemble les voies et les moyens pour cheminer ensemble à travers un processus apaisé, a-t-on constaté dans les enceintes du snack bar "La Détente" où s’est tenue cette rencontre.

Selon le président de la CENI, M. Pierre-Claver Ndayicariye, il y a eu un total de 3.964.944 personnes inscrites pour le processus électoral de 2015 dont 1.897.213 femmes et 1.797.731 hommes. Par rapport à l’hypothèse de la CENI selon laquelle 4.200.000 électeurs étaient attendus en 2015, le taux de participation à l’enrôlement pour les prochaines élections est de 87,97%, a précisé M. Ndayicariye.

Ce résultat est satisfaisant, a-t-il commenté, en reconnaissant cependant que l’opération avait été émaillée par des anomalies de diverses natures dont celles liées à la carte nationale d’identité (CNI). Par exemple, a-t-il illustré, dans la mairie de Bujumbura, les démembrements de la CENI ont relevé 772 CNI sans empreinte digitale, 75 CNI sans empreinte ni cachet de la commune et 35 CNI sans cachet. Ces irrégularités, at- il ajouté, ont eu un traitement adéquat pour avoir été déférées devant les instances judiciaires pour la plupart.

D’après M. Ndayicariye, en considérant que 1.920 cas portant sur des anomalies de la CNI ont été traités, il y a lieu d’être satisfait que l’appel lancé par la CENI à ses démembrements pour le renforcement de la vigilance citoyenne a été entendue. Les interventions dans le camp des partis politiques d’opposition ont fustigé en revanche ce résultat, avant de plaider pour son annulation totale, eu égard aux nombreuses irrégularités observées lors de l’enrôlement.

Seul le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD-au pouvoir) et d’autres formations politiques qui lui sont proches, ont félicité l’équipe de la CENI pour le travail accompli, en précisant que les irrégularités soulevées ne sont pas de nature à nécessiter la reprise de l’opération d’enrôlement.

Retour
Discours: President et autres

DECLARATION DE S.E VESTINE NAHIMANA AMBASSADEUR DU BURUNDI LORS DE LA 15ÈME SESSION DE L’ASSEMBLÉE DES ÉTATS PARTIES AU STATUT DE ROME

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves