AUJOURD'HUI
126
SEMAINE DERNIERE
2061
PAGES VUES
129163
TOTAL VISITES
107052

Les actes criminels constatés sont des règlements de compte entre Particuliers

Bujumbura 31 mai 2016 (DWG) : Le Ministre de la sécurité publique Alain Guillaume Bunyoni a animé un point de presse ce lundi 30 mai 2016 sur les récents actes criminels qui sont constitués essentiellement par des assassinats, enlèvements et jets de grenades.

Le Ministre de la sécurité Publique Alain Guillaume Bunyoni a indiqué qu’après les enquêtes menées par la police nationale du Burundi, ces actes criminels constatés ces derniers jours sont essentiellement motivés par des règlements de compte entre particuliers. Ces actes n’ont rien avoir avec les motivations politiques que les mauvaises langues prétendent leur attribuer a-t-i déclaré.

M. Guillaume Bunyoni a ajouté qu’il condamne avec énergie toute personne qui, devançant sciemment le cours normal des enquêtes, s’adonne à attribuer chaque acte criminel à qui elle veut pour justifier son penchant, ses intérêts et convictions politiques à peine voilés. Il a cité entre autres le journaliste Esdras Ndikumana et certains activistes des réseaux sociaux, dans le but de diviser les burundais et promouvoir le crime et la violence.

Le Ministère a dépêché les unités spécialisées d’enquête de police qui sont à l’œuvre pour mener toute lumière sur ces actes, rechercher et traduire les auteurs devant la justice au plus vite possible a déclaré M. Bunyoni. Le Ministre a indiqué que son Ministère a recommandé à la police nationale du Burundi de prendre toutes les dispositions nécessaires pour mettre fin à cette criminalité sans délai.

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves