AUJOURD'HUI
126
SEMAINE DERNIERE
2061
PAGES VUES
129163
TOTAL VISITES
107052

Plus de 60% de Burundais ont accès à l’eau potable

Bujumbura, 4 mai 2016 : Plus de 60% de la population burundaise avait accès à l’eau potable, selon une enquête réalisée en 2012, a indiqué le directeur général de l’eau potable et de l’assainissement de base, M. Aimable Manirakiza.

M. Manirakiza estime que la situation s’est améliorée, bien que les données récentes pour l’affirmer fassent défaut suite au manque de moyens pour actualiser les données. En effet, plusieurs interventions se sont poursuivies après 2014 en collaboration avec les partenaires techniques et financiers œuvrant dans ce secteur comme l’UNICEF, l’Agence allemande pour la coopération internationale (GIZ) et d’autres. Le manque de données actualisées reste cependant un des soucis majeurs afin de se rendre compte de l’état d’avancement du secteur de l’eau, un secteur primordial pour la santé et le bien être de la population. Selon lui, le retrait de certains bailleurs de fonds, suite au gel de l’aide au développement, est à l’origine de cet état de fait.

La province qui est en arrière en taux de couverture en eau potable selon lui est la province Kirundo (nord du Burundi) avec un taux de couverture de 30%. Cette région connaît peu de sources d’eau. Le forage et l’aménagement des puits restent le seul moyen pour faire accéder de l’eau potable à la population de cette région, ce qui coûte cher, selon M. Manirakiza S’agissant de l’assainissement de base, M. Manirakiza a indiqué que seulement 17% de ménages disposent de latrines adéquates ou améliorées, 68% en disposent sans qu’elles soient adéquates tandis que 7% n’en disposent pas du tout. Selon lui, « ce secteur de l’assainissement de base a été longtemps négligé alors qu’il est le pilier en ce qui concerne la santé de la population ». « C’est ainsi que ce secteur va bénéficier désormais d’une attention particulière de la part des autorités, comme le chef de l’Etat l’a déclaré dans son discours du 1 er mai 2016, à l’ occasion de la fête du travail et des travailleurs ».

Un projet soutenu par l’UNICEF est déjà à l’œuvre, selon lui, dans le cadre d’un projet pilote « Assainissement total piloté par la communauté », dans les provinces Makamba, Karusi et Rutana. L’objectif de ce projet est de promouvoir, selon lui, la construction de latrines adéquates, selon les moyens disponibles par chaque ménage et ainsi mettre fin à la défécation à l’air libre. M. Manirakiza a indiqué que sa direction va également s’atteler à la coordination du secteur eau et assainissement ainsi qu’aux réformes du secteur, afin d’orienter les partenaires dans les régions qui souffrent plus que d’autres du manque d’eau potable et des équipements d’assainissement de base.

Abp-info

Retour
Discours: President et autres

Statement by H.E. M. Ambassador Alain Aimé NYAMITWE, Minister of External Relations and International Cooperation of the Republic of Burundi

Burunndi en Bref
Videotheque
Liens Utiles(autres sites)

www.burundi.gov.bi
www.presidence.gov.bi
www.vicepresidence2.gov.bi
www.senate.bi
www.assamblee.bi
www.arb.bi

© Copyright Republique du Burunndi. Tous droits reserves